Rassemblement annuel

C'est à St-Honoré de Shenley que sera tenu le prochain rassemblement des Boutin d'Amérique les 31 juillet et 1er août prochain. L'Association tiendra son assemblée annuelle le 31 en avant-midi; elle sera suivie par des visites touristiques dans la belle région de St-Honoré. Un souper sera servi en fin de journée suivi d'une animation humoristique.

En 1990 se tenait le Grand Rassemblement des Boutin d'Amérique alors que plus de 1,000 Boutin ravis y ont assistés; ils provenaient de plusieurs régions du Canada et des U.S.A. Lors de cet événement, la Commission de Toponymie du Québec a officialisé un lieu au Québec qui portera désormais le nom de Boutin. Il s'agit de l'Anse des Boutin ; petite anse sur les rives du Fleuve St. Laurent à la hauteur de St Vallier de Bellechasse; cette anse touche à une terre qui a anciennement appartenu à Louis Boutin, fils d'Antoine. De plus, un monument fut dévoilé dans le cimetière de Neuville Qué.(Dombourg) afin d'honorer la mémoire d'Antoine Boutin qui fut le plus prolifique de nos ancêtres.

En 1991, ce fut le voyage au pays del'Ancêtre; en effet, au nombre de 57, les descendants d'Antoine Boutin ont foulé le sol français, à l'endroit même où Antoine avait vécu à partir de 1642. Les Boutin de France furent des hôtes hors pair et une Association fut également fondée dans ce pays suivant notre exemple.

En 1996, nous récidivons alors que nous serons reçus encore une fois par nos cousins français en plus d'effectuer une visite touristique de ce beau pays. Encore quelques places disponibles.

Encore une fois en Septembre 1996, un groupe de 39 Boutin traversèrent l'Océan Atlantique afin de visiter la terre de notre ancêtre. Ce voyage fut tout aussi mémorable que le précédent et tous en conservent un souvenir éternel.

HISTOIRE

C'est en 1656 que le premier Boutin venu de France touche le sol de la Nouvelle-France; il s'agit de Jean Boutin dit Larose, originaire de Brouage. En 1660, il épouse Suzanne Rocheteau et le couple aura huit enfants dont quelques descendants se retrouvent aujourd'hui dans la région de Ville Laval au Québec. Pourquoi seulement quelques descendants, seul Dieu pourrait répondre à cette question. Des recherches nous démontrent que les fils de Jean Boutin dit Larose ont surtout engendré des filles qui ont tôt fait de changer de nom lors de leur mariage.


La deuxième souche est celle d'Antoine Boutin né à Vernon, Poitou en 1642. Il est tambour dans l'armée du roi et il est stationné à la garnison du château St. Louis à Québec. En 1665, il se marie à Geneviève Gaudin et le nombre de leurs descendants est aujourd'hui évalué à plus de 10,000 à travers toute l'Amérique. Après qu'il quitte l'armée, Antoine se voit octroyer une terre dans la seigneurie de Dombourg (aujourd'hui Neuville Qc). Cinq enfants sont issus de ce mariage et les deux aînés Jean-Baptiste et Louis feront souche dans le comté de Bellechasse soit à Berthier-sur-Mer et St Vallier. Le troisième fils, Guillaume fut orphelin en bas âge(1 an) et, comme son père, a le goût de l'aventure. En 1702, nous le retrouvons en Louisiane où il est co-fondateur de Fort Louis de la Mobile (aujourd'hui Mobile Alabama, U.S.A.). On l'appelle "Le Canadien" et il fait partie d'un groupe d'aventuriers venus de Nouvelle-France afin de fonder une autre colonie française. C'est en 1704 qu'il épouse Louise Marguerite Housseau de Chantilly, banlieue de Paris. Le couple aura deux enfants Nicolas et Marie Marguerite. Nos recherches indiquent qu'il décéda avant 1720 et nous sommes à retrouver les allées et venues des enfants. Il est possible que la lignée se soit arrêtée avec Guillaume..

Comme l'année 2002 marquera le 300e anniversaire de Mobile, Alabama, nous avons été invité par le comité du tricentenaire et un voyage dans cette région y est planifié. Il serait bon d'en prendre bien note afin que vous puissiez participer à ce voyage pour honorer un des fondateurs de Mobile, Alabama: Guillaume Boutin, nous procèderons alors au< dévoilement d'un monument en son honneur ou encore d'une plaque commémorative. SOYEZ DES NÔTRES....

Aller au haut