Eclair 1797

La version originale de Éclair sur l’association humaine a paru en 1797, An V, à Paris, au Cercle Social, rue du Théâtre Français, n° 4. Chez Maret, Cour des Fontaines au Palais Royal

Elle est accompagnée de :

  • Un avertissement placé en note à l’ouvrage Des Erreurs et de la Vérité, ou les Hommes rappelés au principe universel de la science :

« Un filou qui s’est revêtu du titre de l’Auteur a publié, depuis longtemps une suite à ce livre. Les libraires qui reçoivent les deux ouvrages ensemble dans leur commerce ne veulent pas vendre l’un sans l’autre, et abusent ainsi les acheteurs. Le véritable auteur du livre Des Erreurs et de la Vérité dénonce hautement cette suite comme frauduleuse, et même comme étant entachée de tous les faux systèmes qu’il a pulvérisé dans son ouvrage. »

  • Une liste des ouvrages du même auteur :
  • Des Erreurs et de la Vérité, ou les Hommes rappelés au principe universel de la science.
  • Tableau naturel des rapports qui existent entre Dieu, l’homme et l’univers.
  • L’Homme de désir.
  • Ecce Homo.
  • Le Nouvel homme.
  • Lettre à un ami sur la révolution française.
  • Éclair sur l’Association humaine.

 

Louis Schauer a publié en 1861 l'ouvrage de Louis-Claude de Saint-Martin Des Nombres suivi de Éclair sur l’association humaine avec une préface de Jacques Matter et deux articles de ce même auteur parus dans la Revue Alsace en novembre 1860 et en avril 1861.

 

Pour la transcription, nous avons utilisé la version de 1861 comme support et nous l'avons comparée avec la version originale de 1797.

A peu de choses près, les deux versions sont identiques. Dans la version de 1861, les terminaisons en « ois(t) » comme « avoit », « étoient », etc. ont disparu ; l'orthographe de quelques mots comme « enfans », « descendans », etc. a été également corrigée.

Quelques erreurs typographiques ont été relevées et signalées au moyen de crochets avec la date, 1779, et le texte ou l’erreur typographique en italique dans les crochets : [1779 : à la ligne].

De nombreuses virgules et des points virgules ont été supprimées ou ajoutées dans la versions de 1861 mais n’ont pas d’influence directe sur le texte lui-même, de même que certains paragraphes ont été supprimés comme d’autres ont été ajoutés.

Nous avons indiqué la numérotation des pages de l’édition de 1861 entre crochets avec un chiffre, [24], celle de 1779 par {p. 24}.

Nous avons également repris les éléments de la Préface de Jacques Matter concernant l’Éclair.

La version de 1797 est disponible (format pdf) sur le site du Philosophe Inconnu.

Aller au haut